28 mai 2009

Quand m'zelle Patate retrouve les chemins de la gloire [ou comment métamorphoser la souillon en Cendrillon, d'un coup de champignon magique...]

Partir... Tout laisser, quitter un endroit, en découvrir un nouveau... Un ailleurs inconnu, placé sous le signe du renouveau... Repartir à zéro, tourner une page de ce grand livre qu'est ma vie... Renaître
Le printemps s'épanouit tel une fleur à l'orée du jardin, quand l'aube fait scintiller les fines gouttes portées par l'herbe tendre... Lorsque l'Astre jaillit, déchirant avec violence le voile sombre de la nuit... 
Une renaissance, image de cette métamorphose du corps et de l'esprit...

P'tit parmentier revisité et divines saveurs aux croisées des saisons...
... parce qu'à l'Automne l'être s'endort, pour mieux se réveiller quand le Printemps reparaît...

Ingrédients [pour une p'tite végé la tête dans les cartons]:
ø Un reste de purée de pommes de terre  
ø Cannelle, poivre blanc, sel, muscade
ø Mélange de champignons des sous-bois (congelé avec amour à la saison passée :p)
ø Thym frais effeuillé
ø Sauge et marjolaine sèches émiéttées 
ø Poivre blanc, graines de sésame, de coriandre, de pavot bleu, sel, 
ø Huile d'olive (si vous avez, le must c'est un filet d'huile d'olive parfumé à la truffe huhu oué bon hein...) 
ø Une gousse d'ail ^^

Préchauffez votre copain le four à 220°C.
Faites revenir vos champi à la poêle dans un filet d'huile d'olive avec les graines et les herbes, une pincée de poivre blanc et de sel rose.
ATTENTION: Si vos champignons sont congelés, mettez les directement dans la poêle bien chaude... parce qu'il n'y a rien de pire que de laisser décongeler ce genre d'aliments :x ils rendent un max d'eau et deviennent caoutchouteux.
Quand ils sont bien revenus et légèrement grillés, réservez au fond d'un plat à gratin généreusement frotté d'ail :D Allé encore quelques minutes et vous pourrez vous régaler... hihi

Mais avant... on s'occupe rapidos de la copine "Je-suis-le-reste-de-purée-d'hier" lol 
Versez la encore froide dans la même poêle que les champignons (elle prendra le goût du jus qui reste :D°°° huhu) et ajoutez un peu d'eau. Vous pouvez aussi mettre du lait et/ou crème soya pour plus d'onctuosité... (oué oué, j'vous connais bande de gourmands muahahah) 
On fait touuuut douuuucement réchauffer, sur feu très moyen en remuant tranquillement. Elle va ainsi bien se mêler au liquide pour s'assécher lentement sans devenir élastique comme on pourrait le craindre. 
Bah vi c'est bien connu, normalement, pour la purée mamie vous dira toujours "Quoi?!! Mais ça va pas la tête!! Ca s'réchauffe pas didiou!! allé hop faut la finir" et généralement vous vous retrouviez alors avec une autre assiette pleine, sans avoir pu pipé mot '^^ oué oué, j'les connais les mémé moi x) Toutes les même!! (et faut pas les poussez dans les orties !! xD mdr)
Au passage, assaisonnez de sel rose, de poivre blanc, d'une touche de cannelle et d'une belle râpée de muscade. Remuez bien puis une fois qu'elle a retrouvée la consistance qui vous plait, montez à feu vif pour qu'elle fasse de petites pelures au fond de la poêle. Ca croustille un max huhu :D°° (Je sens qu'il y en a qui vont me prendre pour une hérétique... Naaaaan pas la plume sous les pieeeeds !!!! *pliée en deux*).


Dressez enfin en une belle couche sur vos champignons déjà disposés dans le plan à gratin. Surtout ne pas chercher à étaler uniformément ou à tasser, ça ferait trop ciment Mastoc&Co x) Alors laissez votre imagination s'exprimer :p
Pour parfaire tout ça, versez un fin filet d'huile, saupoudrez d'une poignée de graines de lin pour le croquant et de la levure de bière (ou de la chapelure) pour une belle dorure, avant d'enfourner dans la partie haut du four ;) 



###  Pour un p'tit plus ultra chic lol, remplacez par de l'huile à la truffe. Par contre, attention, dans ce cas, versez-là seulement après le passage du gratin au four, pour préserver au maximum les saveurs ) ###

Et voilà un parmentier végé tout simple mais dont les saveurs viennent exhaler des parfums entre l'Orient et la Provence... parce qu'il n'y a pas que les saisons extrêmes qui peuvent se rencontrer ;)

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati Delicious Google Flux RSS

Blogger

4 grains de sable:

Claude-Olivier a dit…

cela fait un bon moment que je n'ai pas mangé de parmentier....va falloir que je me rattrape. avant ça, j'ai concocté une recette spéciale pour "l'anni" de mon blog mais j aurais aussi pu partir sur un parmentier revisité! bon week-end, biz

Caroline de Calorinet a dit…

Merci pour ton passage chez moi qui me permet de venir faire un petit tour chez toi et découvrir tes jolies recettes ! Bises et à bientôt !

Tatieva a dit…

Quel beau voyage tu nous offres à travers ta cuisine si lointaine, tout ça a l'air délicieux et j'aime tellement le parmentier, un régal tout simple !

crazynonna a dit…

oh pauvre.....bonne mere et compagnie!!!je me damne pour ton ptit parmentier...bisouillllllleee

Blog Widget by LinkWithin