14 juin 2009

Quand la gourmandise et le bonheur se réunissent pour un anniversaire printanier... [ou comment les dates, finalement, ça ne compte pas tant que ça]

Un voyage en Enfance...
Pour un retour vers l'ignorance,
Et ce monde d'Innocence
Rythmé d'impatiences...

Quand s'élèvent, délicieuses,
les odeurs et saveurs exquises,
Les réminiscences jaillissent, malicieuses,
Telles de douces gourmandises...

Délicates perles sucrées,
Pour une maman tant aimée...
Folles recettes épicées,
Pour un papa fin gourmet...

Et ce bonheur de chaque instant,
Quand par cet amour si puissant,
Cuisiner devient un vrai don de soi.
Entre souvenirs et langues de chat.

Un retour aux racines,
Pour un plaisir qui se dessine,
Et se re-dessine avec l'âge,
Quand sonne l'heure du partage.

...............

Bon fête à mon petit pôpa et ma môman, si chers à mon coeur...
Eux qui m'ont transmis cette envie, pouvoir leur offrir à mon tour ces quelques petits plats est mon plus grand bonheur ^^
Comme quoi, ya pas photo, si la cuisine rassemble les êtres autour d'une belle table, elle réunie aussi les coeurs et les âmes à travers elle. Alors même si cette année nous ne pourrons fêter tout ça en famille, nous avions pris de l'avance avec l'anniversaire de mon pôpa il y a quelques temps héhé ;) Une p'tite journée tranquille, et les premiers instants sous ce beau soleil rayonnant...

∞~∞~∞~∞~∞~∞~∞~∞~∞~∞

Veloutée tout doux d'asperges, pour un passage entre deux saisons...
... Parce qu'une entrée légère avec des restes, c'est possible ;) ...

Ingrédients [pour une grosse gourmande en manque de douceur dans ce monde de brute]:

ø 200g d'asperges vertes
ø 60 à 100g de tofu soyeux (ou 2 cuillères à soupe de crème fraîche ou végétale)
ø Un quart d'oignon nouveau
ø Un quart de litre de bouillon aromatique (ail, laurier, thym, sauge, girofle)
ø Poivre blanc et moulin 5 baies
ø Sel Herbamare Asia
ø Curcuma
ø Graines de pavot, de coriandre et de nigelle
ø Quelques jolies fleurs de bourrache
ø Huile d'olive
ø Graines de sésame

Bon bon bon... Je vous vois venir (à 30km au moins mdr xD)...
"Mouééééé... Mais les asperges c'est pas donné.. Alors les réduire en velouté... J'sais pas, j'hésite à m'lanceeeeer..." (noté les allitérations en "é" et en rimes s'il vous plait !! Rooooh encore!! huhu Faut qu'j'arrête lol) Bref passons...
Je comprends tout à fait, et je dois avouer que la première fois, quand j'ai eu l'idée de tenter le coup, j'ai mis deux jours à me décider. Ce qui finalement a eu du bon, puisqu'au bout de ces deux jours, mes asperges cuites à la vapeur n'avaient plus que la pointe de présentables... Non que le reste ne soit plus bon hein !! Mais juste tout fripé comme la peau de mamie... (oups... j'ai rien diiiiiiit !!! x) *s'excuse auprès des mamies* c'est affectueux ;)). Et là... ben finalement ça me dérangeait moins, ce qui est, entre nous, idiot comme réaction x) mais bon j'assume ^^


Je ne regrette jamais rien de mes choix, c'est un de mes principes fondamentaux... Et ben là, je pourrais presque l'enfreindre, parce que ce velouté c'était tout simplement... divin. Alors si je regrette? Non, (vi suis une tête de lard hein xD) mais c'est quand même dommage de ne pas avoir testé avant !! Enfin, comme on dit... "mieux vaut tard que jamais" :P
Et pour la peine...

... En avant la zik'mu !! ;)
Si ce n'est déjà fait, mettez à cuire vos asperges à la vapeur, pour une vingtaine de minutes (à adapter bien sûr à la grosseur et à l'espèce de vos asperges. Les blanches sont plus longues notamment ^^).
Une fois cuites, coupez les têtes des asperges à 5 cm, avant de détailler les tiges en tronçons. A la limite, vous n'avez pas vraiment besoin de les trier au préalable comme on ferait pour les servir en sauce mousseline. En effet le passage au mixer permet de réduire en une tendre purée tous ces p'tits fils ingrats héhé ;) Pour les pointes, on les met de côté pour l'instant ;)
Déposez les morceaux des tiges dans une casserole, ajoutez le bouillon avec le quart d'oignon grossièrement coupé en morceaux, les graines et les épices. Faire blobloter à petit feu en couvrant pour 20 à 30 minutes supplémentaires.

Gnié ??
"Mais pourquoi ne pas les cuire d'avantage à la vapeur alors, au lieu de repartir dans une cuisson à la casserole ??" Good question, Sherlock ;)
--> Déjà précuites par le passage à la vapeur, les asperges vont ainsi acquérir une tendreté au top et au delà, elles vont surtout bien s'imprégner des saveurs du bouillon.

Après avoir profité du temps qui s'écoule pour feuilleter son journal satyrique préféré...
Stoppez le gaz et hop! On verse l'ensemble de la casserole dans un récipient suffisamment haut pour pouvoir mixer au pieds à soupe sans un mettre partout lol ^^ (j'utilise mon verre doseur ;) pour moi seule c'est parfait, je pense que ça doit faire pour deux personnes ;)).
Donnez un premier coup de mixer pour réaliser une sorte de purée d'asperges, plus ou moins épaisse (pour ça c'est à vous de voir). Et là, ça relève de votre choix personnel...
Soit vous passez cette dernière au chinoix pour retirer les possibles fils restants et/ou morceaux, soit vous les laisser pour offrir au velouté une consistance plus rustique ;) (c'que je préfère *-*).


Ah bah c'est vert, mais.. pas tant qu'ça en fait...
Et bien ce n'est pas finis, parce que maintenant... on ajoute le tofu soyeux. Et oui, un apport de protéines riches sans une once de lipides... Si c'est pas l'pieds ça ;) Bon oki, ça nécessite qu'on en possède chez soi... Aussi vous pouvez sans problème le remplacer, et ce par deux belles cuillères à coupe de crème fraîche végétale au choix (soya, avoine ou riz ;)).

Le dernier coup de baguette magique avant de se régaler...
Et oui, il est temps d'assaisonner héhé... Saupoudrez alors d'Herbamare Asia et de poivre blanc à votre goût... On r'sort notre pote le pieds à soupe et zouuuuuuuuuuu on r'met ça !! BzZzzzzt bBZzzzzZzT !!!
Vas-yyyyy !! Fais chauffer l'moteur Marcel !!
Et là....... Une écume terriblement gourmande va se former... le velouté naît sous vos yeux ébahis... C'est qu'ça a l'air bon hein :p *mode je torture.com ^^ muahahah*

Dressez cette délicate crème gourmande dans un bon gros bol, pour une belle portion réconfortante... Saupoudrez généreusement de graines de nigelle et de pavot bleu pour faire un rappel gourmand à la soupe en finissant par quelques fleurs de bourrache et une pointe de curcuma...
Au dernier moment, prenez les pointes d'asperges mises de côté. Faites chauffez un fond d'huile d'olive et hop ;) un p'tit saut rapide à la poêle pour nos délicates copines... Saupoudrez de graines de sésame, un tour de moulin 5 baies... et déposez-les, encore bien chaudes, sur la surface immobile de votre velouté... :P
Ce dernier est à déguster tiède ou même froid, avec de croustillantes mouillettes de pain aux céréales, légèrement huilées et grillées... *bave*


Honnêtement j'adore les asperges... J'en mangerais des tonnes. Alors imaginez, moi qui suis une soup'addict, après avoir finit par me décider à les mixer... Je ne pouvais qu'aimer ce velouté... Mais en fait... non... Je ne l'aime pas...
Je l'ADORE!! Je ne pensais pas que se serait si doux, si onctueux, si...
Gaaaaaaaah...

*C'était le cri primaire de Talia... *
A Ciao, bonne fin d'semaine et surtout...
Bonne fête à tous les pôpa (spéciale dédicace à Dorian ;))

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati Delicious Google Flux RSS

Blogger

2 grains de sable:

Claude-Olivier a dit…

ET bien quelle jolie intro et recette! j'adore les asperges, dommages qu'il n'y en ait déjà plus. mais je me suis régaler plusieurs fois! j'aime bien ta déco qui donne un sacré plus à tout ceci! biz

crazynonna a dit…

bravo mamzelle talia!!pour cette magnifique oeuvre ecrite......j adore ..et ta recette !!miamesque !!!bisous a bientot a sainte cecile!!promisssssss

Blog Widget by LinkWithin