9 août 2008

Quand une simple journée d'été respire la joie, sans raison aucune... [Ou comment mettre au placard les principes trop rationnels]

Confucius disait: "La joie est en tout, il faut simplement savoir l'extraire".
...Certes...

...La joie...
Un sentiment tellement étrange, double et complexe... Une sensation à double tranchant pour une lame aiguisée par nos esprits aliénés...
Marcher sur un chemin de petits cailloux au milieu des vignes... Déguster à la sauvette une énorme poignée de mûres sauvages... S'arrêter quelques instants au milieu de rien... Un rien pour un tout, puisque le tout n'est finalement qu'un ensemble de rien.
La joie de découvrir, chaque jour un peu plus, ces petits riens qui justement transcendent la normalité d'une existence pour la rendre exceptionnelle...
Bannir la "norme"et autre "moule", marques caractéristiques de notre société... Ces insidieux carcans qui viennent nous rappeler sans cesse qu'être soi c'est bien, sauf... Sauf si on est différent.
Repousser les idées préconçues et cette vision réduite sans cesse d'avantage, d'une Terre vivante et sensible... Comme si elle n'avait aucune émotion, un simple sol pillé et accablé, sans coeur ni âme...
Annihiler toute pensée noire et laisser couler sur soi le temps et la tranquillité d'un monde sans tourment ni violence... Loin de tout, ne plus être qu'une poussière revenue à l'état matriciel...

La joie d'un rêve, qui peut-être ne verra jamais la lumière du jour... Qui peut-être ne saura jamais qu'est-ce que la nuit? Entre deux univers, au sein de cette sphère hors du temps, comme un oiseau perdu dans l'immensité des étoiles...

...Une osmose renaît... Une harmonie des sens... Essence et Quintessence...
...L'Envol du Ka vers le Noun Primordial...



~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~

Tapas au p'tit bonheur, autour d'une table respirant l'amitié...
... parce que le Soleil offre ses rayons sans rien demander en échange...

Ingrédients [pour 6 bienheureux qui aiment refaire le monde]:
Pour l
e Pan con Tomata:
¤ Six larges tranches de pain aux céréales et graines (fait maison :p)

¤ Six tranches fines d'un délicieux jambon Serrano

¤ Brebis sec basque

¤ Deux gousses d'ail

¤ Huile d'olive première pression à froid

¤ Deux belles tomates bien mûres

¤ H
erbes de provence et piment d'Espelette

Pour les Brochettinettes au couleur de Barcelone:

¤ Un b
eau melon fleurant bon la Provence (parce que ce sont les meilleurs :p)
¤ Un piment piquillos (les miens sont vert '^^ lol)

¤ Six longues lanières de poivron rouge grillées et marinées dans l'huile et l'ail

¤ Douze tranches de Chouriço bien fort (ou doux si vous n'aimez pas que ça pique^^)


Pour les "carpaccio" de Manchego et Tomata:

¤ Une tomate coeur de boeuf divinement parfumée (ou autres espèces, qui se tiennent un minimum)

¤ Une poignée de feuilles de basi
lic
¤ Piment d'Espelette

¤ Vingt-quatre tranches de Manchego (affinées de 18 mois m
iaaaam) coupées le fin possible
¤ Quelques cuillères d'une délicieuse confiture de cerises noires (griottes et maison :'))

¤ Sel, Mélange 5 baies, Paprika, Origan/Marjolaine et Thym frais ou secs.
¤ Huile d'olive première pression à froid, vinaig
re de Xéres

J'adore tout ces p'tits plats que l'on pose sur la table et dans lequel chacun pioche à sa guise pour former son propre arc-en-ciel de saveurs. Tant le Liban ou la Grèce avec leur Mezze, que l'Italie avec ses Antipasti, l'Espagne également participe à la compèt' avec ses fameux Tapas.
Un concentré de bonheur dans ces coupelles, respirant la différence et la variété à plein poumons... Idéal pour faire oublier l'esprit restreint de certains ?...

Mon père ayant préparé pour la suite une divine plancha de moules et chippirones au feu de bois, j'ai préféré pour cette fois servir mes tapas sur une assiette. Certes, l'aspect convivial y perd un peu, mais que voulez-vous ^^ Quelques fois on aime bien s'amuser à dresser à l'individuelle, comme les "Grands" ;)


Le Pan Con Tomata? Typique, simple mais tellement bon
Il y a quelque chose de génial dans les tapas et autre plats du même type c'est leur facilité déconcertante, conjuguée aux goûts si merveilleux qu'ils développent.
Bon trêve de galéjades !! Zou on démarre ;)
Prenez vos six tranches de pain, mais du bon pain, plein de céréales, croquant et croustillant mmmmmh (s'il est vieux d'un ou deux jours c'est même mieux) et passez les au grille-pain ou à la salamandre de votre four. Il faut qu'elles soient toastées des deux côtés.
Une fois cela fait, on se saisit des grousses d'ail et on gratouille avec amour (et bonne odeur xD) la surface des tartines bien uniformément. Puis écrasez les tomates bien mûres grossièrement dans un p'tit bol et tartinez en une jolie couche, avant de verser un beau filet d'huile d'olive sur chacune. Une pincée de sel et de piment d'Espelette, quelques tours de 5 baies et brins effeuillés de thym sec, et enfin disposez la tranche de jambon en chiffonade.
Dernière petite touche? Un dernier petit filet d'huile et une belle quantité de fromage de brebis basque sec râpé amoureusement saupoudré sur l'ensemble... Slurp ;) Simple mais efficace hihi


La Brochettinette, ou le mélange des saveurs Franco-Espagnole
Pour le coup, il suffit d'assembler divers éléments tout bêtes mais qui, une fois réunis, explosent en bouche. La rencontre des goûts est l'une de ces expériences que j'adore en cuisine (clin d'oeil à Philippe Conticini ;)).
Sur votre pic à brochette, enfilez en "accordéon" une longue lanière de poivron rouge mariné (recette à venir héhé). Poursuivez avec une belle tranche de chouriço, puis un bon morceau de piquillos (ou de piment semi-fort). Ajouter enfin un beau cube de melon savoureux saupoudré de piment d'Espelette, avant de terminer par une nouvelle tranche de chouriço. Hop :D

Carpaccio pas comme d'habitude...
Dans un premier temps, mettez vos tomates au freezer quelques minutes pour les raffermir et faciliter la découpe (sinon c'est galewe galewe xD).
Pendant ce temps vous pouvez dégainer votre odorant Manchego, afin d'en faire vingt-quatres tranches les plus fines possible. Saupoudrez-les finement de 5 baies et de piment d'Espelette, avant de les réserver. De même, tranchez des rondelles égales et peu épaisses dans vos fruits juteux et parfumés, bien fraîches et en pleine forme (les tomates hein, pas vous xD).


The Final Cut: le Dressage - Rapidité et suaves odeurs...
Saisissez votre assiette de service, pas trop violemment quand même hein lol ^^. Sur le fond, versez un léger filet d'huile d'olive en tourbillon (ça c'est la p'tite déco qui fait bien muahahah xD). Ensuite c'est selon vos envies...
Déposez un Pan con tomata sur un côté, joliment présenté, en ajoutant au passage quelques brins de sarriette fraîche.
Pis hop, on lui colle une voisine sympa et tout en couleurs, la Brochettinette, disposée de travers.
Et enfin les deux "carpaccio", soit disposés en alternant tomate et fromage, soit séparément en deux fines lignes. Alors là, LA, c'est l'intervention de la Touche Sucrée :D. Prenez la confiture de cerises noires et agrémentez-en voluptueusement les tranchouilles de Manchego. Faites de même avec de jolies feuilles de basilic sur la p'tite rouge, un trait d'huile d'olive et de vinaigre de Xérès réduit, et quelques tours de 5 baies.

La Talia's Touch' x)
Saupoudrez l'assiette d'un voile léger (ouhouh !!) de Paprika, d'Origan/marjolaine fraîche (ou sèche) et de quelques pincées de brebis sec effrité.


§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Une entrée somme toute modeste mais au combien délicieuse et surtout très fraîche et dépaysante, parfaite pour la saison des chaudes heures.

Une croisée des mondes pour un mariage de cultures ô combien animées et empreintes de Joie...
parce qu'au final il n'est pas si sorcier de laisser s'exprimer les p'tits bonheurs se la vie ;)

Une journée pour tout oublier et être heureux... Difficile, mais pas impossible.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati Delicious Google Flux RSS

Blogger

6 grains de sable:

lili a dit…

:D Tourbillon de bonne humeur sur mon écran, merci Mam'zelle Talia !

Il y a les Coréens également, qui aiment picorer. Traditionnellement, un repas coréen se compose d'un bol de riz (ou riz + viande + légumes) accompagnés de "banchan" (je crois que c'est le nom, je n'en suis plus sûre ^^°), plein de petits bols remplis de divers légumes marinés, pour ne pas trop souffrir du violent kimchi qui fait cracher le feu sans avoir besoin d'être un dragon ! :D

Moi j'aime beaucoup ta Talia's touch, il me tarde de la découvrir en vrai hihi !

Claude-Olivier a dit…

un grand choix de plein de petites choses, j'aime bien le concept ! A nouveau un billet haut en couleur pour bien commencer la semaine ;-) biz

Dorian a dit…

Je pense que Confucius aurait trouvé de la joie dans ton assiette et si jamais le penseur n'en trouvait je me ferais un plaisir d'en trouver pour lui !
Ah je viens de lire ton idée Cajun et elle me tourne déjà dans la tête ,-) !

les chéchés a dit…

j'aime lire tes recettes, de petites histoires...
j'aime aussi avoir plein de petites choses à goûter, une assiette bien colorée... et quelques rayons, généreux, de soleil...

Louna a dit…

superbe cette assiette Talia, je te propose de venir faire un tour sur mon blog pou une petite surprise bises

Cenwen a dit…

Je découvre ton blog (Merci Lili) :)
Merci pour ce petit moment de bonheur et de soleil:)
Ma Maman aurait adoré ta philosophie, ta façon d'écrire, ta conception de la cuisine, de l'amitié et du partage:)
Merci à toi, pour m'avoir rappelé l'essentiel :)
Que le soleil de ton coeur illumine cette journée :)

Blog Widget by LinkWithin