7 avril 2008

Chronique d'un anniversaire Acte III - ben... les Recettes !!

Ben oui quand même à force de vous en parler de cette soirée, c'est peut-être le moment de penser à poster les recettes !! hihi

En fait pour dire vrai je ne sais si l'on peut vraiment ranger ces p'tits graillou dans la catégorie des recettes tellement c'est simples à réaliser^^. J'avais envie de faire des choses qui changent, parce que bien souvent les z'apéros faut avouer c'est toujours un peu la même chose... Entre les cacahuètes et les chips quoi x) surtout dans la sphère estudiantine alors là généralement ça se casse moins la tête mdr (clin d'oeil à un copain qui se reconnaîtra huhu :p).
Moi j'adore me creuser le cervelet pour trouver des p'tites idées.. je crois que même si l'on ne me connais pas on s'en rend vite compte '^^

Bref trêve de galéjades, passons aux choses sérieuses hihihi
*se retrousse le bout des manches..*

J'en connais un qui après avoir louché je ne sais combien de minutes (heures? xD) sur ma photo, a dû finir par baver dessus... Hein Stanislas... :p

Feuilletés au chorizo et camembert
(pour une trentaine de carrés environ suivant la taille ^^)

¤ Une pâte feuilletée maison (ou du commerce)
¤ Un bon chorizo très fort (sauf bien sûr si vous n'aimez pas, auquel cas choisissez-en un fort ou doux^^) et si possible assez sec.
¤ Un bon camembert AOC pas trop fait afin qu'il se tienne bien après le passage au four
¤ Poivre noir



Dans un premier temps, il faut étaler la pâte feuilletée en un rectangle de façon à faciliter la découper de petits carrés. Si vous utilisez une pâte du commerce (généralement ronde) découpez les quatre côtés. Ces chutes sont facilement transformables en bandes rectangluaires en repliant la pointe en bas sur le côté arrondi et hop, ni vu ni connu j't'embrouille muahahah x)
Ensuite découpez à l'aide d'une roulette à pizza ou d'un couteau votre pâte en carré. Il faut qu'ils puissent, au niveau de la taille, correspondre au diamètre d'une tranche de chorizo, de manière à ce que cette dernière ne dépasse pas.

Découpez ensuite le chorizo en tranche pas trop épaisse. Si votre chorizo est de bonne qualité, vous pouvez laisser la peau qui normalement doit être du boyaux (c'est écrit sur l'emballage ;)).
Et là !! Tadadaaaan !! Moment fatidique on sort le Camembert du frigo... Oui au dernier moment parce que même pas trop fait, un fromage à pâte molle ça s'fait la malle xD
Plus sérieusement, pour ceux qui n'aimerait pas le Camembert *regard qui tue lol* il est possible de le remplacer par un Coulommiers, un Livarot, ou même un Maroilles (bon là les odeurs c'est encore le stade au dessus huhu *bave* ). Le Brie ou le carré Bridel passent également très bien et sont bien moins forts que leurs petits camarades :p

On fignolle alors tout ça avec amour. Sur chaque carré on dispose harmonieusement une tranche de chorizo, que l'on surmonte d'un petit cube de fromage.
Alors... oui, je sais, on a qu'une envie c'est de mettre un GROS, un ÉNORME morceau de Camembert, mais il y a des moments il faut savoir se retenir *tend un mouchoir à Stanislas* parce que si vous mettez un morceaux trop gros ben... ça va couler tout partout ^^ certes aussi délicieux, mais légèrement moins... présentables :)
Pensez surtout à bien séparer les carrés car ils vont gonfler à la cuisson !!

On place tout ça sur deux plaques de four et hop, direction un p'tit coup de chaud à 180°C entre 6 à 8 minutes. Le mieux c'est de les surveiller, quand ils sont bien gonflés et que le fromage bulle c'est bon signe *sluuurp*

Oeufs mimosa avec une p'tite touche perso ^^
(on va dire pour 4 personnes)

¤ 4 oeufs (mais c'est à adapter ^^ dans ce cas j'en avais fais 12 mdr xD) ATTENTION pour des oeufs durs il est important de ne pas prendre des oeufs trop frais, qui s'écaleraient très mal après cuisson.

Pour la préparation mimosa:
¤ Un petit bol de mayonnaise montée main /sluuurp (ou un petit mot de mayonnaise du commerce. Si jamais, je vous conseille tout de même celle du rayon frais avec son petit pot en verre, c'est déjà meilleur que les tubes lol).
¤ 1/2 boîte de thon au naturel
¤ une cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
¤ Quelques brins de persil ciselé
¤ Une 1/2 cuillère à café de graines de coriandre écrasées, idem de paprika et d'herbes de provence
¤ Une pincée de piment d'Espelette et une goutelette de tabasco (facultatif selon les goûts ^^)
¤ Sel et moulin 5 baies (ou Poivre noir)
¤ 2 des quatre jaunes d'oeufs réduits en miettes (muahahahah là généralement on s'éclate à les écraser à coup de fourchette en citant avec dévotion toutes ces personnes qui vous cassent un peu trop les pieds lol ^^)

Dans un premier temps on s'occupe des p'tits oeufs.
Rappel au cas où, pour les réaliser DURS c'est minimum 11 minutes de cuisson ;) et on les met dans une eau salée et commençant l'ébullition (enfin j'ai appris comme ça :o).

Pendant qu'ils dansent joyeusement sur un bouillonnant morceau de disco bien péchu, on entame le thon (et tontaine... hum..) . Dans un bol, on écraaaaaase bien comme il faut, on assaisonne tout ça de sel, d'un p'tit tour de moulin, et des épices citées mis à part le persil.
Après avoir bien mélanger, on réserve sur le côté et on monte sa petite mayonnaise si ce n'est déjà fait (je ferais un post sur la mayo hihi ;)). Une fois bien onctueuse et divinement calo...heu brillante!! on l'incorpore au thon et on remue. Adjoindre alors la crème fraîche et le persil, donner un dernier coup de cuillère magique et zou !! au frigo.

Les oeufs sont cuits !! Ahah magie, ça c'est synchro ;)
Stopper la cuisson en vidant la casserole et en la remplissant d'eau bien froide. Une fois les oeufs assez tièdes pour vos mimines, écalez-les avec tendresse en enlevant les petits bouts de coquilles réfractaires qui collent (viens là, sa...cripan!!) et coupez-les en deux. Retirer les jaunes et les écraser à l'aide d'une fourchette pour en faire des petites boulettes (ressemblant aux fleurs du mimosa d'où le nom de cette recette ^^).
Disposer ensuite les coques de blancs dans une assiette de service.
Ressortir la préparation au thon du frigo, et y mêler la moitié des jaunes.

Indispensable mon cher Thierry, il faut goûter (bah oui !!) pour rectifier si besoin est l'assaisonnement /sluuurp, avant de remplir à l'aide d'une cuillère à café les alvéoles des blancs d'oeufs. Une fois ce travail délicat effectué comme un chef, vous pouvez être fier de vous. Il ne vous reste alors qu'à saisir le bol de poudre de jaunes restant et d'éparpiller, au grès du vent et de vos envies ces petites miettes sur vos oeufs pour qu'enfin ils deviennent de vrais oeufs mimosa!!
Si vous trouvez que la dominance du jaune commence à vous agacer, rajoutez quelques brins de persil et saupoudrez de paprika.

Ben coâ ? les Oeufs Bob Marley ça a la clâsse !! Huhu ;)

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati Delicious Google Flux RSS

Blogger

3 grains de sable:

Alhya a dit…

que te dire... si ce n'est que ton message me touche infiniment, et me donne la possibilité de découvrir ton blog si joli. Je reviendrai, sois en sûre... merci

murielle a dit…

j'en connais un qui va bientôt tester le chorizo...

Taliashka a dit…

Alhya: merci beaucoup à toi, tu m'as fais revivre nombre de souvenirs marquants, et fais remonter à la surface bien des émotions que je cache pour ne pas trop y penser *nostalgique^^*

Mon blog tente de se lever mais c'est un flemmard (et mes études me prennent du temps '^^)
en tout cas merci pour les encouragements ;) je suis une très grosse fan de ton petit monde hihi

Murielle: hihi tu me diras ce que tu en auras pensé ;)

Blog Widget by LinkWithin