21 mai 2008

Quand l'année touche à sa fin... [ou comment fêter avec gourmandise l'annonce des vacances estivales]

Chaque année c'est la même chose... la chaleur renaît et les mois de Mai ou Avril, synonymes d'achèvement, viennent s'embraser dans nos esprits...
Terminus... comme un long train qui s'arrête enfin au bout de la voie, longue et difficile... Tranquillement les voyageurs descendent sur le quai, terre de feu immaculée, pour vivre de nouvelles histoires...



Qui sait de quoi demain sera fait? Certainement pas moi. Néanmoins une chose est sûre, je n'aurai pas pu vivre ce moment seule... Avec mes amis, ceux que j'aime et qui font de ma vie ce qu'elle est aujourd'hui.
Une très belle soirée, même si je ne tiens plus comme avant (hein les filles :p j'suis une vraie vieille hihi) suite à un changement radical de rythme de vie.

Cette année fut géniale, avec ses hauts et ses bas (et il y en a eu...), ses rencontres (nombreuses et vraiment intéressantes), des découvertes et des déceptions, comme toujours au cours d'une existence. Je ne regrette rien, sinon peut-être de ne pas avoir assez dire "je t'aime" à certaines personnes.



En attendant de vivre un été baigné des rayons bienfaiteurs de Râ ressuscité, voici un peu de cette soirée... Un zeste de partage, une once de nostalgie et une louche d'amitié se mêlant avec profondeur.
Et pour les coupains rien de mieux qu'un bon repas, préparé avec toujours autant d'envie et de plaisir. Ces derniers temps, même à Montpellier, c'était pas les grosses chaleurs (mais l'astre s'est bien rattrapé depuis :D) alors du coup la raclette et la grillade sont plutôt bien passées... même si ce sont les patates sautées made in Talia qui demeurent en tête des Charts ;)

Duo de raclettes et grillades, parce qu'ils aiment trop ça (même si c'est plus de saison) !!
...et p'tites demies-lunes de pommes de terres aux épices pour illuminer l'appart'

Ingrédients (pour 6 étudiants en mode *j'essaie d'être zen en attendant mes notes*):
[note au passage... Impossible mdr]

Raclette & Grill :
¤ 300g de viande de boeuf coupée en fines lanières (prévoyez un morceau assez tendre (filet ou autre pièce à steack) en évitant au maximum nerfs et cartilages^^)
¤ 300g de veau/agneau coupé également en fines lanières
¤ Deux bûches de chèvre
¤ Un paquet de fromage à raclette (ils ont insisté lol ^^)
Facultatif: ¤ Charcuterie telle que jambon cuit, cru, saucisson bien sec ou Rosette/Jésus (rien de tel pour passer un bon repas protégé par la bénédiction du ciel mdr xD)...
¤ Cornichons et autres condiments
[J'ai choisis ces deux viandes sur conseil de mon boucher par rapport à son étal.
Il est également possible de mettre des petits morceaux de poulets au préalable marinés dans l'huile d'olive, herbes de Provence et piment, ou encore des aiguillettes de canard légèrement huilées et couverte de Paprika ou Cajun, et tout simplement délicieuses au grill ;)

Les Demies-lunes de Talia:
¤ Un kg de pommes de terre
¤ Paprika, sel, mélange 5 baies,
¤ Herbes de Provence et piment en poudre.

Les Condiments qui font voyager votre petit bout de viande:
¤ Sauce Ketchup et Barbecue Maison (parce que fait soi-même ça n'a plus rien à voir)
¤ Sauce aux trois fromages italiens (ou comment faire fuir son amoureux rien qu'à l'odeur hihi)
¤ Sauce blanche à l'Orientale et Sauce au Curry (pour s'évader vers des horizons colorés)

----> Je m'occupe de chacune d'elle dans le post suivant promis... Elles n'y échapperont pas... et vous non plus !! MuaahHaAahAHa !!



Préparation.. Comment ça?!
Hé faut pas déconner, z'allez pas me dire qu'une raclette demande un temps de préparation quand même ?!!
Sauf si pour vous découper les deux bûches de chèvre en rondelles et les tranches de raclette en carré représente un effort surhumain?... Que les disposer dans un joli plat pour le service en de belles rosaces est synonyme de compliqué?... Non? hé ben voilà, vous venez de finir la première partie de la recette mdr.
[On a l'habitude de la raclette avec le fromage éponyme. Personnellement je suis très loin d'en être fan, du coup j'aime beaucoup mélanger. Un panel varié permet à tous de se faire plaisir, et ouvre un peu les horizons quelques fois un peu fermés des recettes trad'. Le chèvre passe très bien (juste un poil plus long à fondre mais bon on papote, le vin est là pour ça :p), sinon je vous conseille également un bon Gongonzola, un divin Taleggio, l'habituel Roblochon, ou comble de la décadence fromagère: une cuillère de Mont d'or... Tous légèrement chauffés vont développer une consistance et une saveur nouvelles ;) alors n'hésitez plus et foncez !!]

Ensuite pour la viande, on ne peut pas dire que ce soit plus sorcier que pour le fromage (Comme Harry? mais où est encore passé Ron?! Hum oups xD). Prenez chaque pavé de viande, et découpez de fines lanières. Attention à utiliser un couteau bien aiguisé, c'est très important. S'il ne coupe pas d'un trait, vous risquez de déchirer la viande, et à la cuisson elle sèchera d'avantage, avec un petit risque de devenir caoutchouteuse. Si l'on coupe net et dans le sens du muscle, on obtient de belles lanières tendres, et qui ont moins tendance au dessèchement.
Pis après ben on dispose les p'tits morceaux dans un plat sympa et ZOU MAÏ au frais en filmant pour éviter qu'ils ne "croûtent" à l'air libre (ouep c'pas beau une belle viande noircie hiiiiiiiii déjà que j'aime pas ça moua... lol)
[Vous devez vous demandez comment je fais pour cuisiner pour les autres ces plats à base d'animaux... Pour moi la cuisine est un cadeau que l'on offre à ceux que l'on aime. Je n'ai aucunement le droit d'imposer mes principes et mes goûts, comme l'on ne peut contraindre à une religion ou une quelconque croyance. Aussi je n'ai pas de difficulté à préparer du poulet, une pintade ou un tartare de saumon, tant que cela reste dans le cadre d'un partage et que je peux rendre heureux mes convives :)]

La patata sotto la Luna... Hot ans Spicy ;)
Pour accompagner une bonne raclette, rien de plus trad' que les bonnes vieilles pommes de terre à la vapeur. Moué... C'est vrai qu'c'est bon, mais c'est pô très original. Du coup, après loooooongue réflexion (le cerveau est au ralentit, c'est la faute aux partiels d'abord!!), j'ai revisité un peu les patatas bravas de mon pôpa chéri ;)
Nettoyez vos miss sous l'eau bien comme il faut parce qu'on va garder la peau. Coupez les en deux et posez la face plane sur la planche à découper. A partir de là, on dégaine le super couteau qui coupe nikel et on tranche en biseau pour faire des demies-lunes. Capisci? moué.. j'en vois au fond qui galère... En fait c'est comme si on coupait en quartiers puis encore en quartiers, ainsi de suite jusqu'à avoir des tranches épaisses en demie-lune.
Ok... Bon pour les derniers qui seraient encore perdus mdr, mais c'est vraiment parce que c'est vous... Pensez à la forme des Potatoes de M* Cain (ces horribles grosses "frites rustiques" soit disant délicieuses...). Un coup dans le torchon pour enlever l'amidon (pour d'avantage de croustillaaaaaaaaaaaant miam) et c'good.

Ensuite vous farfouillez chez vous à la recherche du plus grand plat que vous ayez, ou même du lèche-frite, et on verse les pommes de terre coupées dedans. Saupoudrez généreusement de paprika, herbes de provence, piment en poudre, sel et moulin 5 baies. Finissez délicatement par un joli filet d'huile d'olive laissant s'exhaler tout son divin parfum du sud (*krii kriiiii krriii krriiI* je fais bien la cigale hein :p). A l'aide de deux cuillères à soupe mélangez les quartiers ainsi assaisonnés pour bien répartir les épices et l'huile, puis étalez les de manières à ce qu'ils ne se superposent pas trop. Si vraiment le plat est trop p'tit (j'connais ça, vive les mini-fours dans les mini z'apparts -_-), prévoyez-en deux, sinon vos Miss spycie's patates ne vont pas développer au max leur petit côté coquin et croustillant lol (ouuuh les chipies hihi).
MA CHE CALOR !! Zou !! 20 minutes à 250°C en mélangeant de temps en temps, pis on baisse (si on veut éviter la vieillesse prématurée et les rides toutes moches) on couvre d'un papier alu et on les achève 20 minutes à 200°C.




A TABLEUUUUUH !! (quoi qui est bleu? où ça du roquefort? raaaah la bande de morphales xD)
Plus qu'à branchouiller savamment l'appareil à raclette&grill, sortir les assiettes et les super spatules en bois top design lol.
Impossible d'échapper au passage à une p'tite allusion au Bronzés (que je déteste cordialement '^^ *aïe pas taper*), un bon verre de vin blanc et une nouvelle soirée au tableau... immortalisée avec clâsse par notre Noïz'ette nationale ;)

......(°< ......(°< ......(°<





[P'tite miette de dernière seconde: Merci encore à vous les gens, il y a des fois je me demande ce que je ferais sans vous...
Et avant de rejoindre Morphée... Mon Geeky, je ne saurais te dire pardon assez souvent, ni même merci d'ailleurs, mais saches que je pense à toi et que je serais toujours là ;)]

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati Delicious Google Flux RSS

Blogger

3 grains de sable:

Marmitedecathy a dit…

Je découvre ton blog aujourd'hui et je l'appréice beaucoup, à bientôt

lili a dit…

Puisque Mademoiselle Talia est décidée à me faire apprécier les pommes de terre, il faudra me faire goûter celle-ci, si un jour je lui rends visite (j'espère bien ^^) ! Et le fromage à raclette ... j'adoooore ! En fait, quand j'étais gamine et qu'on faisait de la raclette, mon repas se limitait à pleeeein de fromage et une pomme de terre que ma mère m'obligeait à manger : oui, je sais, très équilibré ! :p

marie-pierre a dit…

Avec cette météo quasi hivernale; une raclette me tenterait bien à moi aussi !

Blog Widget by LinkWithin